ENTRE L’AN 12 (1803 & 1804) et 1815

19 JEUNES HOMMES de St GERMAIN SONT MORTS sous les DRAPEAUX

 

 

  PARMI  EUX :

 

Louis BOURDILLEAU 

Chasseur au 5e Régiment d’infanterie légère en 1811 en Espagne

 

        Louis était né le 3 Mars 1791 à St Germain d’Arcé (Sarthe), il était le fils de Jean Bourdilleau et d’Anne Couillard mariés le 30 mai 1780, et qui furent les métayers d’Amnon à St Germain d’Arcé, puis âgés, les fermiers de la Perraudière à La Chapelle aux Choux.

       Sa présence se situe sur la branche généalogique 4-1 dite de St Germain-Lavernat.

Louis avait deux frères et deux sœurs, mais 2 jeunes frères et 1 sœur étaient décédés en bas âge.

      

Description de l’homme : Taille 1m 718 -  Cheveux châtains – Sourcils châtains – Yeux ronds – Bouche moyenne – Front rond – Menton long – Nez long – Visage ovale – Teint coloré et rousseur.

Conscrit N° 2396 Arrondissement N° 315 : Déclaré propre au service.

Parti le 11 avril 1811 et incorporé le 23 Avril 1811 au 5e Régiment d’infanterie légère en Espagne

     

         Louis Bourdilleau connut la difficile vie des « occupants » français dans cette Campagne d’Espagne. Car outre l’occupation de la province d’Alava, le 5e Régiment d’Infanterie légère comme toutes les autres troupes, avait à faire face aux nombreuses attaques de harcèlement d’un pays hostile et les pertes françaises furent notamment importantes lors des embuscades.    

         Louis Bourdilleau décédera à Vitoria en 1811, l’extrait de son décès indique « des suites de fièvre ». Son corps ne reviendra à St Germain d’Arcé que le 25 Février 1813.

       Sur ces mêmes lieux, le 21 juin 1813 les français qui escortaient Joseph Bonaparte seront défaits à la bataille de Vitoria face à la coalition de troupes britanniques, espagnoles et portugaises, sous les ordres du Duc de Wellington, mettant fin à la guerre d’indépendance espagnole. 58000 français prirent part à cette bataille contre 78000 coalisés. Les pertes furent de 8000 morts côté français et 4500 morts du côté des coalisés.

       Nous nous sommes rendus sur les lieux en 2007, où nous avons découvert une région fort agréable et avons apprécié la ville de Vitoria-Gasteiz.

 

 

 

 

 

Le souvenir de la présence française lors de la période Napoléonienne est représenté au centre de la ville par un imposant monument, au pied des escaliers montants à la vieille ville. Les Français représentés sur ce monument sont des soldats défaits inclus dans un ensemble à la gloire de la liberté retrouvée.

       Il était indispensable de visiter le Musée d’armes d’Alava situé 3.Paseo Fray Francisco, où une importante partie concerne la période Napoléonienne. En ce lieu est fort bien présenté tous les éléments historiques que nous étions désireux de trouver. Depuis les cartes d’état major, les maquettes et représentations  des évènements principaux, notre intérêt fut comblé par le nombre de tenues militaires, insignes des régiments, armes et képis. Nous avons aussi  apprécié des documents écrits dans cette écriture du début XIXe, que nous avons tant rencontré dans la recherche d’archives.

Bon nombre de photos ont été prises. Nous ne pouvons les inclurent à ce texte, mais les tenons à disposition.

 

 

 

      

         Képi du 1er Régiment d’Infanterie                        Insignes de Régiments Français                    Képi 115e Régiment d’Infanterie

 

 

     Lors de notre venue en 2007, nous pûmes avoir un contact très agréable avec le conservateur du musée parlant français. Il fut surpris par la raison de notre venue et intéressé par nos recherches historiques.

     Nous avions promis de lui faire parvenir une plaquette sur Louis notre ancêtre… ce que nous avons effectivement fait dès notre retour de voyage.

 

 

 

                                                                     

 

Illustration complémentaire réalisée suite au séjour de notre cousine Sylvie GERARD en Mai 2016

Ci-dessus, ces Flyer et affiche concernent les manifestations commémoratives de la bataille de Vitoria

 

 

 

DETAIL DES DECES DE CES JEUNES FARAUDS* :

*Habitants de Saint Germain

 

-     Quatre hommes du 11e Régiment d’infanterie de ligne

-     Trois hommes du 17e Régiment d’Infanterie légère

-     Trois hommes du 51e Régiment d’Infanterie légère

-     Neuf hommes sont issus de différents autres régiments.

 

- Trois hommes sont morts en Espagne (Vitoria, Pampelune, Maya),

- Deux hommes sont morts en Pologne (Varsovie),

- Deux hommes sont morts en Italie (Vérone, Udine),

- Un homme en Dalmatie (Spalato) aujourd’hui en Croatie,

- Un homme en République Batave (Breda) aujourd’hui Pays-Bas,

- Un homme en Prusse (Stettin) aujourd’hui en Pologne.

- Et neuf hommes sont morts en France.

 

 

Dans le cadre de nos recherches anciennes tout azimut, nous avons eu le plaisir de collaborer avec l’excellent site de :

 L’A.H.P.E Association Histoire du Premier Empire.

            Le site de cette Association a pour but : « d’identifier et rendre hommage à tous les officiers, sous-officiers et hommes du rang qui moururent aux quatre coins de l’Europe au cours de cette tumultueuse période que fut l’empire français (Entre l’an 12 et 1815). Le nombre de décès le plus souvent retenu est d’environ 900 000 hommes ».

 

 

 

BAGLIN Pierre
fils de Pierre et d’Anne HUBERT
né le 26/08/1790 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 10/03/1814 à Metz (Moselle)
grenadier au 103e régiment d'infanterie de ligne

E-C 1815 R. Barreau-------------------------------------

BARDET Mathieu
fils de Joseph et de Marie JAROSSAY
né le 24/12/1790 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 11/03/1814 à l'hôpital de Lille (Nord) de fièvre
fusilier au 17e régiment d'infanterie de ligne
E-C 1815 R. Barreau

 

BLANCHARD François
fils de René et de Renée COUTREAU
né le (19 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 12/10/1807 à l'hôpital de Vérone (Italie) de fièvre
fusilier au 11e régiment d'infanterie de ligne (4B/7C)
E-C 1808 R. Barreau-------------------------------------

BOURDILLEAU Louis
fils de Jean et de Anne COUILLARD
né le 03/03/1791 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 01/11/1811 à Vitoria (Espagne) de fièvre
chasseur au 5e régiment d'infanterie légère
E-C 1813 J-P Bourdiliau -------------------------------------

BOUSSARD Urbain
fils de Pierre et de Jacquine MANUEL
né le (20 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 03/09/1807 à l'hôpital militaire de Varsovie (Pologne) de fièvre
fusilier au 51e régiment d'infanterie de ligne (2B/5C)
E-C 1809 R. Barreau-------------------------------------

BOUTEVIN Joseph
fils de Louis et de Thérèse RUCHER
né le 01/03/1794 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 21/04/1814 à l'hôpital militaire de Metz (Moselle) de fièvre
chasseur au 36e régiment d'infanterie légère (1B/1C)
E-C 1815 R. Barreau

 

COEFFETEAU Charles
Fils de Charles et Marthe FLOSSEAU
né le (36 ans)… à VAAS
mort le 9 avril 1814 à l’hôpital St Louis (Paris 5è) de blessure
Soldat de la Garde nationale d’Indre et Loire
E-C 1814 J.P Bourdiliau


CUREAU Hilarion
fils de Joseph et de Renée BOUTARD
né le (24 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 22/11/1808 à l'hôpital militaire de Pampelune (Espagne) de fièvre

Hussard au 7e régiment de hussards
E-C 1809 R. Barreau / complément J.P.Bourdiliau

 

DELAHAYE Louis
fils de Jean et de Marguerite DEPILLEAUX
né le 19/02/1786 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
tué le 25/07/1813 au combat du col de Maya (Espagne) d'un coup de feu
voltigeur au 51e régiment d'infanterie de ligne (1B/Cie de voltigeurs)
E-C 1814 R. Barreau-------------------------------------

FLOSSEAU François
fils de Charles et de Anne LOGEREAU
né le 14/04/1791 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 10/05/1814 à l'hôpital militaire de Toulouse (Haute-Garonne) de blessures
caporal au 20e régiment d'infanterie de ligne (4B/2C)
E-C 1815 R. Barreau-------------------------------------

 

HERIVEAU Georges
fils de Jacques et de Anne ROBINEAU
né le 01/09/1789 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 25/12/1813 à Selongey (Côte d'Or)
voltigeur au 72e régiment d'infanterie de ligne (1B/3C)
E-C 1815 R. Barreau-------------------------------------

MADRELLE René
fils de René et de Marguerite CRUCHER
né le (25 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 17/04/1807 à l'hôpital militaire de Spalato (Dalmatie) de fièvre
fusilier au 11e régiment d'infanterie de ligne (1B/8C)
E-C 1808 R. Barreau
-------------------------------------

MARQUIS Pierre
fils de Simon et de Françoise FREMONT
né le (21 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 30/04/1806 à l'hôpital militaire de Breda (République Batave)
fusilier au 11e régiment d'infanterie de ligne (4B/6C)
E-C 1808 R. Barreau-------------------------------------

MARTEAU Jacques
fils de Etienne et de Marie BOUGARD
né le (22 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 14/06/1804 à l'hôpital de Brest (Finistère)
fusilier au 47e régiment d'infanterie de ligne
E-C 1811 R. Barreau-------------------------------------

MILLON Antoine
fils de Pierre et de Jeanne HARDOUIN
né le (23 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 29/05/1812 à l'hôpital militaire de Stettin (Prusse) d'hydropisie
voltigeur au 5e régiment de voltigeurs de la Garde Impériale (2B/1C)
E-C 1813 R. Barreau

 

MILLON René
fils de René et de Louise BALSAC
né le 04/11/1790 à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 17/06/1814 à l'hôpital militaire de Lille (Nord)
fusilier au 17e régiment d'infanterie de ligne
E-C 1815 R. Barreau-------------------------------------

PIAU Pierre
fils de Pierre et de Julienne FAUTRAS
né le (22 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 21/06/1809 à l'hôpital d'Udine (Italie)
voltigeur au 11e régiment d'infanterie de ligne (4B/Cie de voltigeurs)
E-C 1812 R. Barreau-------------------------------------

RICHER Michel
fils de Michel et de Renée JULIOTTE
né le (22 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 28/09/1807 à l'hôpital militaire de Varsovie (Pologne) de fièvre
fusilier au 51e régiment d'infanterie de ligne (2B/5C)
E-C 1808 R. Barreau-------------------------------------

VIAU Pierre
fils de Pierre et de Marie PESCHER
né le (24 ans) ... à SAINT-GERMAIN D'ARCE
mort le 20/10/1814 à Saint-Germain d'Arcé (Sarthe)
fusilier au 17e régiment d'infanterie de ligne
E-C 1814 R. Barreau

 

 

 

 

 

 

Source : Nous sommes redevables à l’Association Histoire du Premier Empire

 

 

 

 

AUTRE  NATIF  DE  SAINT GERMAIN 

 

 JEAN RENE BOURDILLEAU  -o-   BRANCHE COUSINE Réf. N°14 dite de La Chartre

 EFFECTUA LES CAMPAGNES NAPOLEONIENNES DE 1808 à 1814 et il décéda à l’âge de 85 ans.

 

 

Jean René BOURDILLEAU

9e Régiment de Dragon (le 11 Juin 1814)

 

 Jean René est né le 6 Janvier 1785 à Saint Germain (Sarthe*), il était le fils de Jean et de Jeanne Couchet * et non Truchet écrit sur certains documents militaires.

*Certaines pièces portent des mentions erronées.

Nota : L’exactitude des mentions est obtenue à la lecture du texte de l’acte de baptême de St Germain d’Arcé Sarthe, référence : A.D 72 Cote 1 MI 957 R2 BMS 1755-1792 Vue 235/314.

 

 

Description de l’homme : Taille 1m 62 -  Cheveux noirs - Sourcils noirs - Yeux roux  - Bouche petite  - Front large - Menton rond - Nez ordinaire  - Visage ovale.

Conscrit N° 1509 Cie de réserve d'Indre et Loire où il a été admis le 21 Aout 1807 - Arrivé le 23 Mars 1808

Incorporé le 11 Juin 1814 à la 4e Compagnie du 9e Régiment de Dragon

Il comporte aussi la mention: a fait les campagnes de 1808, 1809, 1810, 1811, 1812, 1813, 1814

 

Jean René reçu la médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompensant les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er

Médaille et diplôme de St Hélène ont été conservés par la descendance familiale directe.

Un volet important de ce site concerne Jean René et sa descendance : LAVARDIN (Loir & Cher) Trois Générations 1816 – 1892

 

 

                                                                                                                                                              Réalisation originale Vitoria Gasteiz Année 2007

                                                                                                                                                                                            Réalisation sur les 19 farauds. Année 2016       

SOURCES

            Archives Départementales de la Sarthe

Association Histoire du Premier Empire

Jean-Sébastien Chorin Les Soldats sarthois du 1er Empire

Page-contact Médaille de Sainte-Hélène (gntpstehelene)

                                                                                                                                                                                                                    


 

Page précédente

Plan du site

Page suivante