PATRIMOINE HISTORIQUE

LA  RUE  DES  BROUETTES

 

 

            Quelle commune de France ne rêverait pas de présenter dans sa brochure, autant d’atouts touristiques que ce village situé à la limite de la Sarthe et de l’Indre et Loire.

 Au bord de la Fare, petit affluent du Loir, cette commune de 350 habitants située à 47 km au sud du Mans se nomme :

 SAINT GERMAIN D’ARCE.

 

 

 

 

 Le bourg peut déjà présenter sur les 100 mètres d’une petite impasse, un patrimoine exceptionnel.

 

 

                                   

                                                           Maison du XVIe                                                                                                                Domaine de la Chaise

 

 

NB. Les moyens informatiques ont permis à l’auteur des photos, de faire abstraction entre autre, des lignes électriques.

                       

 

 Dès l’entrée sur la droite, une maison du XVIe siècle est conservée en son état et sans restauration majeure (à la date de cette photo), puis à mi-parcours : un lavoir fort bien restauré datant probablement du XVIIIe et sa source méritent aussi  beaucoup d’intérêt. Au bout de cette impasse, qui ne débouche aujourd’hui que sur les vergers et les propriétés, les vestiges du domaine de la Chaise (du XIIIe au XVIe). De ce domaine, nous pouvons admirer sur la maison (conservée sans restauration), une entrée ornée d’un chapiteau comportant des personnages sculptés et sur cette même façade, différentes fenêtres à meneaux. Sur ce même lieu, dominante, l’imposante tour, sur la droite de la ruelle. « Essayant d’oublier la partie haute, la majeure partie de cet édifice conserve, oh combien, tous les détails et attraits de ce monument historique ! ». 

    

 


 

            Extraite de la collection de Madame Jeannine Coursier, ci-dessous, cette intéressante carte postale du début XXe présentant les bâtiments du domaine existants, dans leur état d’alors. Le libellé de la carte mentionne: « Vieux château de la Chaise 1613 ».

            Extrait des archives : en 1528, Claude Vacher, écuyer, était le seigneur de la Chaise.

 

 

 

 

Il est sans doute plus aisé à une municipalité de ville importante ou à un office de tourisme de vanter les atouts d’un tel lieu. Sachons apprécier en ce village les plaquettes murales apposées, qui nous donnent des indications premières.

 Des éléments qui nous encouragent fortement à découvrir plus encore ces lieux qui conservent, en ce début XXIe siècle des pièces très intéressantes de l’histoire locale.

            Ci-dessous, une photo partielle du cadastre Année 1811 aux Archives départementales, Cote PC/287/008 :

            Le bourg de Saint Germain d’Arcé et le chemin de St Germain à Marsilly par le lieu-dit La Chaise : aujourd’hui la Rue des Brouettes !

 

 

 

 

            Dès l’entrée de l’impasse, sur la gauche, une plaquette mentionne entre autre :

 

La Rue des brouettes : « Avant l’arrivée des premières machines à laver vers les années cinquante-soixante, la rue devait être très animée par le roulement des brouettes à linge et surtout par les discussions des lavandières qui obtenaient paraît-il un beau linge très doux, avec l’eau du ruisseau qui alimentait le lavoir…

            Dans le pays, on appelait ce ruisseau : Un coursipieut, un cours s’il pleut »

 

 

.

La rue des brouettes

 

 

Vu en alignement du lavoir et de la maison ancienne sur notre photo, le clocher de l’église du XVIe apparaît, dominant le bourg. Là encore, par la seule lecture de sa plaquette murale, nous apprenons de ce lieu :

 

« Cette église comporte un des plus anciens clochers porche gothique de la région. Le sanctuaire est à trois nefs du XVIe siècle avec sa tour carrée au nord, de la même époque.

            La légende : L’emplacement de l’église fut déterminé par la découverte à deux reprises, sur ce lieu de la statue de Saint Germain, transportée miraculeusement du Hameau de Saint Hippolyte distant d’une demi-lieue ».

 

            Dans l’entrée, une notice précise d’autres éléments, fruits d’une recherche passée.

Extrait de ces lignes : Les fondations de cette église reposent sur celles d’un château des XIIe-XIIIe siècles et le portail date du XVe. A gauche du cœur, une plaque rappelle que fut inhumé dans ce cœur : en 1606 Charles de la Savonnière et en 1621 son épouse. A droite, au dessus de l’entrée de la petite chapelle Saint Julien, une plaque rappelle, que fut inhumé en cette chapelle : Dame Victoire Levacher de la Chaise et son frère Messire François Levacher de la Chaise.

 

            « Sachons apprécier ces lieux intacts, ces vestiges historiques conservés sans artifice et dans leur environnement si précieux. Ce village aux origines très anciennes a su sauvegarder un certain nombre de ses lieux, dans un aspect qui devait vraisemblablement être celui de nos aïeux voilà plusieurs centaines d’années ».

 

                                                                                                                                Les.bourdillaux.free.fr / 2009 & complément 2011

 

 

SAINT GERMAIN D’ARCE est situé à :

47 kilomètres de sa Préfecture : Le Mans

32 kilomètres de sa Sous Préfecture : La Flèche

12 kilomètres de son chef-lieu de canton : Le Lude

 

 

Page précédente                                               Plan du site                                                             Page suivante