PARIS  1895 -1914

 

 

            Les Bourdillaux cités dans ce volet sont issus de la branche 9/12, cette branche forte au jour de la réalisation de cette page, de 50 porteurs du nom Bourdillaux (par naissance), nous donna toujours beaucoup de difficulté à situer. Pourtant ce fut la branche pour laquelle nos amis chercheurs nous sollicitèrent le plus. Pour certains, la présence au XVIIIe siècle de la famille Balsac n’y était pas étrangère.

            Nous obtînmes les premiers éléments de cette famille, par un courrier de la Mairie de Vaas, le 10 avril 1973.

 

     Nous renouvelons nos remerciements très sincères à la secrétaire de la Mairie de Vaas

    en l’année 1973, pour les recherches difficiles qu’elle eut la gentillesse d’effectuer.

Ce travail permit de faire un bond en avant énorme dans la recherche, sur plusieurs branches.

           

Cette branche 9/12 porta rapidement un nom afin de la situer plus facilement parmi les autres : La descendance PERSANNE -HAVARD. Car débouchant à ce jour sur cette unique descendance.

Louis Charles BOURDILLAUX était né à Vaas le 24 mai 1865, de Louis Bourdilleau et Louise Jacqueline Pointeau son épouse. Après sa période militaire (classe 1885 matricule 1331) devenu jardinier, il se maria à 25 ans à La Flèche le 25 janvier 1890, avec Françoise Victorine Persanne 29 ans ménagère.          

Fruit de leur mariage : Louis Charles Victor Bourdillaux naissait le 8 Avril 1893 à Pont de Cé, près d’Angers. Le domicile familial était alors à Mille Pieds Commune de Ponts de Cé département du Maine et Loire.

 

 

 

 

Pour des raisons probablement économique, le couple avec leur enfant en bas âge, arrivait en région parisienne à cette fin du XIXe siècle, et exercèrent leur profession initiale : jardinier pour lui et ménagère pour elle.

Le 10 août 1899, par un jugement du tribunal civil de la Seine, le couple divorçait.

Trois ans plus tard, le 17 avril 1902, Louis Charles Bourdillaux 36 ans jardinier, demeurant 37 Boulevard de Strasbourg à Nogent sur Marne, se remariait avec Mathilde Charlotte Havard.

Cette nouvelle épouse avait 25 ans, elle était née le 6 février 1877 à Sablé arrondissement de La Flèche : Elle était, elle aussi du pays ! Elle exerçait l’activité de ménagère et demeurait à l’adresse de Louis Charles au jour de l’acte!

C’est dans cet acte original du 17 Avril 1902, que Louis Charles BOURDILLAUX, défend bec et ongles, sous la voie du serment, certifiant que son nom s’écrivait bien ainsi !

 

Il est écrit : « C’est par erreur si dans l’acte de décès de son père, le nom patronymique de ce dernier et celui de son aïeul paternel y sont orthographiés BOURDILLEAU au lieu de BOURDILLAUX qui est la véritable orthographe de ce nom »

 

 

Faute de tout élément sur une descendance possible pendant de longues années, nous ne reprenions nos recherches avec cette famille qu’en 2009, après la lecture d’une fiche d’un relevé : N°19831, du Site MEMORIAL-GENWEB. Mais sous le nom de Bourdillaux Louis 1914-1918 ne figurait que des interrogations : Pas d’informations / Date du décès non connue / Lieu du décès non connu !

 

Rapidement, en raison surtout de la terminaison du nom en « LLAUX », nous déposions sur le site Internet les.bourdillaux, un message interrogatif sur la filiation de ce personnage.

 

Grâce à la réponse de Monsieur Perrier spécialiste de généalogie en Touraine, nous allions apprendre la disparition de Louis Charles Victor Bourdillaux lors du conflit de 1914-1918 et poursuivre la recherche.

 

 

 

 

Bientôt les documents militaires complétèrent : Louis Bourdillaux N°A-101981 /  3e A Humbert  / 10e Di Ruault / Tué à l’ennemi le 17 Aout 1915 .   

Ce fut notre première participation constructive sur le site Mémorial-GenWeb : Nos éléments accompagnés de documents officiels, furent retenus et enregistrés, permettant aujourd’hui à tout internaute d’avoir toutes les données historiques connues.

 

 

 

 

Ayant associé les deux fiches au nom de Bourdillaux Louis pour unique et seule personne :

·         51 – Florent-en-Argonne : Nécropole Nationale

·         75 – Paris 15 : Plaque commémorative St Lambert de Vaugirard.

 

 

Suite à notre visite dans le 15e arrondissement de Paris, nous pûmes confirmer sur place les éléments portés sur les documents de tous origines.

 

 

      

 

Plus que jamais, nous recherchons tout contact avec un membre de cette famille.

Tout renseignement même minime serait le bienvenu.

 

 

Page précédente                                                       Plan du site                                                     Page suivante